Tout savoir sur le quinté

Le Quinté, pari populaire et favori des Français

Créé en 1989, le Quinté+ est le type de pari de référence pour les Français. Il a rapidement évincé le Tiercé, qui été la formule de pari phare proposée jusqu’alors par le Pari Mutuel Urbain (PMU).
Si le Quinté propose de trouver les cinq premiers chevaux arrivés à la fin de la course dans l’ordre, le Tiercé permet de trouver les trois premiers chevaux qui franchissent l’arrivée. Il faut noter que le Tiercé créé en 1954 a contribué à développer une forte notoriété au PMU telle que les Français connaissent cette institution aujourd’hui.

C’est depuis 1987 que le traitement des paris hippiques est informatisé. Cette époque de transition informatique a permis au Pari Mutuel Urbain de se moderniser. Et par conséquent l’opérateur de paris de courses hippiques a notamment élaboré le Quinté. Cette formule de pari propose de trouver dans l’ordre les cinq premiers chevaux arrivés à la fin de la course. Très vite le Quinté a connu un fort engouement vis à vis des Français qui se prennent au jeu de trouver les bonnes combinaisons pour avoir le Quinté. Le Quinté offre un très large choix de combinaisons en terme de pari hippique et également de gains. C’est la raison pour laquelle de nombreux statisticiens se sont essayés à élaborer des formules mathématiques s’appuyant notamment sur les probabilités afin de trouver le Quinté pour chaque courses support du Quinté organisée par le PMU.

Les variantes du Quinté

Dans le monde du turf, le Quinté est le paris le plus populaire. Il peut revêtir plusieurs formes. En effet il existe le Quinté simple, le Quinté+, le e-quinté.

Avec une mise de base de 2€ au PMU, le Quinté+ permet de trouver plusieurs combinaisons et d’obtenir 5 rapports différents : Quinté dans l’ordre, le désordre, le bonus 4, le Bonus 5 et le bonus 4 sur 5. Le Quinté consiste à trouver les cinq premiers chevaux dans l’ordre ou le désordre. Le bonus 4 est une variante pouvant être associée au Quinté+. Cela consiste à trouver les quatre premiers chevaux quelque soit l’ordre. Même principe pour le Bonus 3. Le Bonus 4 sur 5 permet quant à lui, de trouver quatre des cinq premiers chevaux différents des quatre premiers.

Le Quinté+ avec le Numéro Plus.

Logo Quinté +

Lorsque le joueur qui a déterminé les cinq chevaux qu’il pense arriver gagnants à la fin de la course, il va faire son pari auprès de l’opérateur de jeu soit en ligne, soit dans un bar du PMU. Le Pari Mutuel Urbain va ensuite lui attribuer un numéro supplémentaire, appelé « Numéro Plus ». Il s’agit d’un chiffre (allant de 1 à 3000) associé automatiquement et aléatoirement au cinq numéros indiqués initialement par le parieur. Le gagnant remportant le Quinté+ Numéro Plus a la possibilité de remporter les rapports (gains) du Quinté ainsi que la tirelire. La Tirelire est une cagnotte d’un million d’euros pouvant être alimentée chaque jour. Elle augmente tous les jours de jeu lorsqu’elle n’est pas remportée la veille. La Tirelire peut être versée au gagnant du Quinté+ si son numéro Plus est tiré au sort.

Il faut noter toutefois une différence avec le e-Quinté, dont le principe de pari et les mises de bases sont les mêmes que le Quinté. Le e-Quinté propose trois rapports : le Quinté dans l’ordre, le désordre et le Bonus 4. Par ailleurs le numéro Plus est compris entre 1 et 100 et la e-Tirelire est un montant minimum de 50 000 euros.